Routes: La France prévoit 125 milliards pour la Côte d'Ivoire au titre du 2e C2D

Dans le cadre du 2e volet du Contrat de désendettement et de développement (C2D), la France va injecter au moins 125 milliards de FCFA dans la composante « infrastructures routières » en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite par l’ambassadeur Georges Serre, vendredi à l’inauguration du boulevard de France redressé, dans la commune de Cocody.

La composante des infrastructures routières du 2e Contrat de désendettement et de développement (C2D) « vient d’être approuvée à Paris pour un montant de 125 milliards de F CFA », a révélé M. Serre.

« D’importants projets pour le pays » tels que la réhabilitation de la route reliant Bouaké et Ferkessedougou, la réhabilitation du pont Houphouët-Boigny, un programme de voirie et de signalisation routière à Abidjan, la construction du pont de Bettié, seront pris en compte, a souligné le diplomate.

Cet appui a fait dire au Premier ministre Daniel Duncan que, « d’autres réalisations importantes sont en cours ou à venir » pour « apporter le progrès et le développement à toutes nos régions ».

Rappelons que le C2D découle de l’annulation de la dette ivoirienne, après l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE le 26 juin 2012.

Le premier C2D qui s’étend de 2012 à 2015 est doté d’une enveloppe de 413, 25 milliards F CFA dont 100 milliards de F CFA affectés aux infrastructures de transport. Il a permis, notamment, de lancer des programmes de réhabilitation et de construction de 22km de voiries à Abidjan d’une part et dans la région de la Nawa d’autre part.

Source; Acturoutes.info

Commentaires