Jacqueville: une nouvelle cité en construction

Ce sont «environ 72ha de voies qui seront ouvertes» à terme, sur ce terrain de 204ha, a indiqué le maire Joachim Beugré, présentant ses projets à la presse, lors d’une visite de terrain, en début de semaine dernière à Jacqueville.
«On ouvre les voies» de différentes dimensions dont certaines de 25m afin de «permettre à ceux qui y ont des lots de venir les mettre en valeur», a-t-il ajouté.

A partir du 15 février, Côte d’Ivoire Energies doit commencer à faire venir les poteaux électriques» pour les implanter, a précisé M. Beugré. Il y aura également l’installation du système d’alimentation de l’eau potable.

Le premier magistrat de cette ville insulaire située à l’Ouest d’Abidjan a expliqué comment la zone en chantier, antérieurement constituée de plantations de la Sicor a été acquise.

«Une demande a été faite au gouvernement qui a accepté d’accorder 240ha», ajoutant que l’autre partie de l’extension de la ville, située derrière l’usine de la Sicor est constituée d’anciennes plantations de particuliers «qui ont aussi commencé à faire des lotissements».

Le directeur technique de la mairie, Djéty Aimé-Françis a confié à Acturoutes que sur l’ensemble du périmètre dédié à la «nouvelle ville», c’est-à-dire sur le périmètre d’au moins 500ha, c’est «entre 120 et 130ha de voies» qui seront réalisées.

Il est aussi prévu au centre-ville, une «Place monumentale des 3A» à un projet de rond-point en hommage aux 3 peuples autochtones de la ville (les Alladjans, Avikams et Ahizis). Le monument «validé par le conseil municipal», représentera une pirogue de 15m avec à son bord, 3 pêcheurs. Tout autour, il sera aménagé un espace constitué d’aires de jeu, de magasins, (…), à l’instar de celui du rond-point d’Air France (à Bouaké), «mais en grand», a tenu à préciser Beugré Joachim.

Commentaires