Transports: la Fédération des ouvriers (ITF) exige la signature d'une convention

«Nous demandons que la convention collective annexe des professionnels de transport routier soit signée», ont plaidé ce mercredi les différents syndicats membres de la Fédération des ouvriers du transport (ITF).

Réunis à la Bourse de travail de Treichville, les syndicalistes ont fustigé l’attitude de leurs patrons, qui exigent de la part du gouvernement «le renouvellement du parc automobile avant que soit signée la convention» régissant leur secteur d’activité.

Pour eux, leurs responsables ne devraient pas faire de la surenchère et conditionner la signature de la convention au renouvellement du parc automobile, d’autant plus que cela « a été négociée et acceptée depuis 2009 ».

Pour rappel, cette convention annexe à la convention collective interprofessionnelle du 20 juillet 1977 a pour objet de réglementer les relations professionnelles entre les propriétaires et les chauffeurs de transports routiers de personnes ou de marchandises, ainsi que les conditions de travail et de rémunération.

Selon eux, depuis 2009, le Patronat et les trois ministères auxquels les chauffeurs sont rattachés ; à savoir, le ministère de l’emploi, le ministère de l’artisanat et celui des transports se sont accordés à la signature de ladite convention. C’est pourquoi, disent-ils ne pas comprendre le volt face du Patronat au jour d’aujourd’hui. 

Poursuivant, ils ont demandé à l’Etat de prendre ses responsabilités, sinon, « menacent-ils d’entrer en grève si rien n’est fait d’ici 2 mois ».

Source: acturoutes.infos

Commentaires