Grand-Bassam: vagues de visiteurs, en hommage aux victimes de l'attaque

Une délégation parlementaire s’est rendue ce mardi sur la plage de Grand-Bassam théâtre de l'attentat meurtrier perpétré dimanche par des jihadistes.

Les députés conduits par le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, ont eux aussi tenu à s’imprégner de l’ampleur des atrocités commises par les terroristes et à exprimer leurs condoléances et leur solidarité aux familles des victimes.

Arrivés ce mardi à Abidjan, les ministres fançais des affaires étrangères et de l’intérieur ; Jean-Marc Ayrault et Bernanrd Cazeneuve doivent aussi fouler le sable désomais empreint du sang d’innocentes victimes d’une tragédie qui a fait officiellement 21 morts y compris les auteurs du massacre.

Les hôtes français arrivent sur les lieux, 48 heures après le Président ivoirien Alassane Ouattara qui avait fait le déplacement à Grand-Bassam en fin d’après-midi du dimanche, alors que les opérations militaires de ratissage étaient encore en cours.

Lundi, le roi de Moossou, Kangah Assoumou, s’est aussi rendu à Grand-Bassam et a demandé aux responsables des différents receptifs hôteliers de ne pas baisser les bras.

Sécurité renforcée aux frontières
Le gouvernement ivoirien annonce le « renforcement du dispositif sécuritaire de tous les sites stratégiques et ceux accueillant le public », suite à l’attaque terroriste qui a frappé la ville de Grand-Bassam dimanche.

Ce dispositif sécuritaire concerne notamment la sécurisation « des écoles, des ambassades, des sièges des organisations internationales ainsi que des résidences des chefs des missions diplomatiques …», a déclaré le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité lundi, à l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire tenu au Palais présidentiel.
En plus de cette mesure, le plan d’action contre le terrorisme a été maintenu au niveau rouge, a ajouté Hamed Bakayoko sur le perron du Palais présidentiel.

Un « deuil national » de trois jours a été également décrété par le gouvernement sur l’ensemble du territoire national, à compter de lundi, a indiqué par ailleurs le porte-parole du Conseil des ministres extraordinaire.

Source: acturoutes.info

Commentaires