Transport aérien: les vols d'Air Côte d'Ivoire vers la Sierra Leone suspendus

Depuis le 08 janvier, Air Côte d’Ivoire ne dessert plus la Sierra Leone. Une suspension de vols décidée comme disposition complémentaire après un litige avec un voyageur et une indemnisation jugée «inacceptable» par la compagnie.

Toute décision nouvelle dépendra de la suite de l’affaire que la compagnie a décidé relancer auprès des tribunaux, a indiqué une source proche de la compagnie aérienne jointe au téléphone ce mercredi. Qu’est-ce qui n’a pas marché?

La compagnie explique dans un communiqué qu’elle s’est trouvée dans «l’impossibilité de vendre les billet d’avion et de répondre aux sollicitations des usagers à Freetown», suite à la fermeture de l’agence locale par des huissiers agissant sur un ordre de la justice sierra leonaise. C’était le 12 décembre 2017.

Pour comprendre l’histoire, il faut remonter à février 2017. A cette date, un passage du vol HF 531 à destination de Freetown brandit une reclamation à Air Côte d’Ivoire, trois jours après son arrivée, disant avoir perdu des pièces automobiles suite à une fouille des bagages effectuées à Abidjan.

Le voyageur poursuit l’affaire et dépose une plainte à la justice. Au terme de la procédure, les juges sierra-leonais condamnent Air Côte d’Ivoire à payer 11 000 dollars. Une somme exponentielle, en comparaison du «plafond de réparation» prévu par les conventions internationales, d’après le texte.

En la matière, la compagnie nationale ivoirienne s’est appuyée sur le principe que la réception du bagage par l’usager sans protestation dans l’immédiat constitue une présomption que ledit bagage a été «livré en bon l’état».

Les bureaux fermés, «Air Côte d’Ivoire est contrainte de suspendre ses vols à destination de Freetown (…) jusqu’à novel ordre».

Commentaires