Présentation des autobus neufs de la SOTRA: bientôt l’âge des véhicules d’importation revu

Des autobus neufs de la Société des transports abidjanais ont été officiellement réceptionnés jeudi sur le site de l’entreprise à Williamsville, dans la commune d’Adjamé, sous la présidence du ministre des Transports. Lors de son intervention, Gaoussou Touré a annoncé pour «bientôt», de «nouvelles lois en matière d’anti-pollution au niveau de la ville d’Abidjan».

L’idée est de «limiter l’âge d’importation des véhicules d’occasion» pour le ramener «uniquement à 5 ans» a expliqué Gaoussou Touré.

Car, «aujourd’hui, il y a des véhicules, des taxis importés qui ont plus de 30 ans» et qui constituent «des usines de fabrication de gaz à effet de serre», s’est indigné M. Gaoussou.

Une situation qui a cours «au moment où le monde entier se mobilise» pour la protection de l’environnement.

Raison pour laquelle, il a félicité la direction générale de la SOTRA pour sa politique qui cadre avec la politique de renouvellement du parc auto, l’un des piliers phares de son département.

La nouvelle acquisition porte sur un total de 127 engins roulants dont 71 de 27 places chacun qui seront affectés au premier réseau de proximité de la SOTRA à Cocody que l’entreprise «compte» finalement «lancer au début du mois d’avril» et non pendant ce mois de mars comme initialement prévu, a révélé le Directeur général de l’entreprise de transport, Méité Bouaké.

Même s’il n’a pas donné les raisons qui ont motivées ce report, M. Méité a expliqué l’importance du réseau de proximité «construit en partenariat» avec la commune hôte.

Il «répond à une demande pressante et croissante du transport à l’intérieur des communes qui représente aujourd’hui, près de 60% de la mobilité des populations dans le District d’Abidjan», a-t-il souligné.

Par conséquent, les projets similaires «dans les communes ou regroupant plusieurs communes ensemble sont déjà à l’étude», notamment à Yopougon.

Revenant sur l’acquisition de l’ensemble des nouveaux bus, le premier dirigeant de l’entreprise de transport public a indiqué que cela est «un point de basculement vers un nouveau cap, le cap d’une nouvelle projection vers l’avant, vers 2020».

A cette période, «la SOTRA sera une société moderne, pérenne, acteur de référence dans un système de transport urbain de qualité à l’instar du transport urbain des pays avancés, des pays émergents».

Le ministre burkinabé des Transports, Souleymane Soulama et le maire de la Cocody, N’Goan Aka Mathias figuraient au nombre des personnalités présentes à la cérémonie.

Source: Acturoutes.info

Commentaires